Club BDN
Menu

Compte-rendu de la réunion BDN du 14 octobre 2015

Une nouvelle réunion très détendue et conviviale s’est tenue ce mois-ci au Cercle Suédois, particulièrement appréciée des participants. Ils ont pu profiter de la présence de Serge Loyauté-Peduzzi pour avoir la possibilité de se faire faire une photo professionnelle, au logo du Club BDN, qui pourra s’afficher sur les pages de leurs réseaux sociaux…

 

 

 

Après une présentation intéressante et animée sur l’enjeu de la valorisation financière des entreprises (résumé ci-dessous), Arnaud Leurent a également passé un peu de temps sur un gros projet en réflexion au sein du Club : la création de BDN solutions. Il s’agira d’une sorte de cabinet de conseil libéré ou 3.0 qui permettrait d’adresser des problématiques larges exprimées par des chefs d’entreprise (par exemple : « j’ai du mal à gérer ma croissance », « j’ai des problématiques RH », « j’aimerais optimiser mes résultats, protéger mes intérêts », etc.).
Pour ce faire et dès 2016, une cartographie des compétences présentes chez les membres du Club BDN sera réalisée. Il faudra ensuite mettre en place des outils spécifiques de gestion de projets et de communication, etc.

Un gros projet donc mais tout à fait dans l’air du temps et à très fort potentiel.


Plusieurs méthodes sont possibles pour donner une valeur à une entreprise.

Les méthodes directes, parmi lesquelles la plus connue est celle du PER ou Price Earning Ratio : il convient de trouver des entreprises cotées en bourse présentant les mêmes caractéristiques en termes de nature d’activité et d’environnement que la société étudiée et de calculer le coefficient multiplicateur du Résultat Net qui donne le cours de leurs actions, c’est à dire leur PER (exemple : une firme dégageant un résultat annuel de 100 et affichant une capitalisation boursière de 700 a un PER de7).
Le PER moyen obtenu est affecté au Résultat Net de la société analysée et c’est ainsi qu’est donné directement le prix des titres.

  • Inconvénient : Méthode peu utilisée car ne tient pas compte des caractéristiques propres de l’entreprise.
  • Avantage : Facile et rapide.

Les méthodes indirectes, au nombre de trois :

  • Méthode patrimoniale,
  • Méthode des comparables ou des Multiples
  • Méthode Discounted Cash Flow (dite méthode DCF)

Elles sont dites indirectes car le prixdes actions est obtenu par  la soustraction des dettes financières du montant estimé de l’actif.

Méthode patrimoniale : les actifs, quelle que soit leur nature, sont présentés à leur prix de marché (qui peut être différent de leur montant au bilan).

  • Inconvénient : n’est pas adaptée pour les entreprises en croissance et/ou dégageant une rentabilité satisfaisante.
  • Avantage : elle permet d’évaluer celles dont le résultat est très faible voire négatif.

Méthode des comparables : elle présente des similitudes avec la méthode du PER.L’évaluateur va calculer le multiple qui est attribué à la marge dégagée (le Résultat d’Exploitation) pour arrêter la valeur financière des actifs d’exploitation.

  • Inconvénient : il faut avoir des bases de données permettant de disposer d’historiques de transaction afin de ne pas se tromper dans le choix du multiple.
  • Avantage : méthode assez simple, une fois que le Compte de Résultat a été retraité.

Méthode DCF : elle nécessite la construction d’un Compte de Résultat prévisionnel et la connaissance des besoins futurs (Investissements et Besoins en Fonds de Roulement) de l’entreprise.
Elle repose sur l’idée que la valeur des actifs d’exploitation est déterminée par la somme actualisée des surplus monétaires qu’ils génèrent.

  • Inconvénients : il faut chiffrer les cash-flows futurs et trouver le taux d’actualisation qui permet de connaître avec justesse la valeur présente d’un flux futur. Ce travail est plus technique, moins aisé, que celui  des autres approches.
  • Avantage : les forces et les faiblesses particulières de la société étudiée sont prises en compte ainsi que le niveau de risque pris par l’investisseur.

Il convient de préciser que le prix n’est pas la valeur, ces approches donnent seulement des arguments au négociateur…

 

 

Les actualités du Club BDN

Recommandations
Pour signaler vos recommandations, veuillez remplir le formulaire dédié
http://goo.gl/J73MS3 et nous l’envoyer à bdn@club-bdn.com
N’hésitez pas également à contacter le secrétariat du Club BDN au +33 1 82 52 14 37.
A vos agendas !
Notez, dès à présent, les dates des prochaines réunions du Club :Réunions mensuelles BDN à 18h30 au Cercle Suédois,
242, rue de Rivoli, Paris 1er
  • Mercredi 18 novembre 2015
  • Mercredi 9 décembre 2015
La soirée s’est poursuivie par l’habituelle séance de networking.
Nous vous donnons rendez-vous le 18 novembre pour la prochaine réunion mensuelle !

 

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com
Pour voir toutes les photos de la réunion du Club BDN du 14 octobre, cliquez ici.