Club BDN
Menu

All posts in Réunions mensuelles

Dernière réunion mensuelle du Club BDN au Cercle Suédois ! La soirée a démarré  avec l’habituel tour de table. A charge pour chacun de se présenter en 30 secondes. Un exercice auquel certains fidèles du Club sont rompus, mais qui s’avère plus complexe qu’il n’y paraît !

L’événement a été marqué par la remise de prix du meilleur Apporteur d’Affaires 2015. Cette année,  Philippe Villette a été sélectionné « Meilleur Apporteur d’Affaires » du Club BDN et s’est fait remettre une montre MATWATCHES Californie.

Un deuxième prix surprise a été décerné au deuxième meilleur Apporteur d’Affaires de l’année. Il s’agit d’un dîner pour deux personnes avec une bouteille de vin offert par le Restaurant Il Covo, dont Sylvie Rouault a été l’heureuse gagnante.Serge Loyauté-Peduzzi, le photographe officiel du Club BDN, a immortalisé ces moments uniques.

 

 

Revivez en images les moments forts des soirée du Club BDN

 

La soirée s’est poursuivie un verre de vin chaud à la main, pour la traditionnelle séance de networking. Le nombre de participants laissait augurer de belles prises de contact. To be continued…

En attendant, toute l’équipe du Club BDN vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous le 13 janvier pour la première réunion de 2016 !

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com


Réunion passionnante que celle de mercredi dernier pendant laquelle nous avons eu la chance d’accueillir Antoine Peigney, Directeur des relations et des opérations internationales de la Croix Rouge française, qui a bien voulu intervenir sur le thème des migrations. Remettre en perspective les enjeux des migrations, les chiffres liés aux différents types de déplacements de population et aussi les engagements qu’avait pris la France, ont permis à tous de voir beaucoup plus clair sur ce sujet particulièrement sensible.
Exceptionnellement, nous avons laissé de la place aux questions/réponses dont beaucoup ont mis en valeur l’action de la Croix Rouge française.

Pour plus de détails, nous vous invitons à découvrir ci-dessous la présentation d’Antoine Peigney.

La session networking a ensuite été particulièrement riche car nous étions assez nombreux et surtout contents de nous retrouver entre amis dans notre cocon suédois.

A noter que la prochaine réunion aura lieu le mercredi 9 décembre et qu’un atelier expert sur les 3i de la croissance (Investissement, Innovation et International) aura lieu le mardi 15 décembre de 9h à 12h.

Les actualités du Club BDN

Recommandations
Pour signaler vos recommandations, Bénédicte Brunet, coordinatrice du Club est à votre disposition. N’hésitez pas à la contacter !

Bénédicte BRUNET
Coordinatrice du Club BDN
Mobile : +33 7 60 35 71 64
Email : benedicte@club-bdn.com
Vous pouvez également renseigner vos recommandations en téléchargeant le formulaire dédié : http://goo.gl/J73MS3.
A vos agendas !
Notez, dès à présent, les dates des prochaines réunions du Club :Réunion mensuelle BDN à 18h30 au Cercle Suédois,
242, rue de Rivoli, Paris 1er

  • Mercredi 9 décembre 2015.
Atelier Experts sur les 3i de la croissance (Innovation, Investissement et International)
  • Mardi 15 décembre 2015 à 9h dans une salle Regus à Paris.
Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com

 


Une nouvelle réunion très détendue et conviviale s’est tenue ce mois-ci au Cercle Suédois, particulièrement appréciée des participants. Ils ont pu profiter de la présence de Serge Loyauté-Peduzzi pour avoir la possibilité de se faire faire une photo professionnelle, au logo du Club BDN, qui pourra s’afficher sur les pages de leurs réseaux sociaux…

 

 

 

Après une présentation intéressante et animée sur l’enjeu de la valorisation financière des entreprises (résumé ci-dessous), Arnaud Leurent a également passé un peu de temps sur un gros projet en réflexion au sein du Club : la création de BDN solutions. Il s’agira d’une sorte de cabinet de conseil libéré ou 3.0 qui permettrait d’adresser des problématiques larges exprimées par des chefs d’entreprise (par exemple : « j’ai du mal à gérer ma croissance », « j’ai des problématiques RH », « j’aimerais optimiser mes résultats, protéger mes intérêts », etc.).
Pour ce faire et dès 2016, une cartographie des compétences présentes chez les membres du Club BDN sera réalisée. Il faudra ensuite mettre en place des outils spécifiques de gestion de projets et de communication, etc.

Un gros projet donc mais tout à fait dans l’air du temps et à très fort potentiel.


Plusieurs méthodes sont possibles pour donner une valeur à une entreprise.

Les méthodes directes, parmi lesquelles la plus connue est celle du PER ou Price Earning Ratio : il convient de trouver des entreprises cotées en bourse présentant les mêmes caractéristiques en termes de nature d’activité et d’environnement que la société étudiée et de calculer le coefficient multiplicateur du Résultat Net qui donne le cours de leurs actions, c’est à dire leur PER (exemple : une firme dégageant un résultat annuel de 100 et affichant une capitalisation boursière de 700 a un PER de7).
Le PER moyen obtenu est affecté au Résultat Net de la société analysée et c’est ainsi qu’est donné directement le prix des titres.

  • Inconvénient : Méthode peu utilisée car ne tient pas compte des caractéristiques propres de l’entreprise.
  • Avantage : Facile et rapide.

Les méthodes indirectes, au nombre de trois :

  • Méthode patrimoniale,
  • Méthode des comparables ou des Multiples
  • Méthode Discounted Cash Flow (dite méthode DCF)

Elles sont dites indirectes car le prixdes actions est obtenu par  la soustraction des dettes financières du montant estimé de l’actif.

Méthode patrimoniale : les actifs, quelle que soit leur nature, sont présentés à leur prix de marché (qui peut être différent de leur montant au bilan).

  • Inconvénient : n’est pas adaptée pour les entreprises en croissance et/ou dégageant une rentabilité satisfaisante.
  • Avantage : elle permet d’évaluer celles dont le résultat est très faible voire négatif.

Méthode des comparables : elle présente des similitudes avec la méthode du PER.L’évaluateur va calculer le multiple qui est attribué à la marge dégagée (le Résultat d’Exploitation) pour arrêter la valeur financière des actifs d’exploitation.

  • Inconvénient : il faut avoir des bases de données permettant de disposer d’historiques de transaction afin de ne pas se tromper dans le choix du multiple.
  • Avantage : méthode assez simple, une fois que le Compte de Résultat a été retraité.

Méthode DCF : elle nécessite la construction d’un Compte de Résultat prévisionnel et la connaissance des besoins futurs (Investissements et Besoins en Fonds de Roulement) de l’entreprise.
Elle repose sur l’idée que la valeur des actifs d’exploitation est déterminée par la somme actualisée des surplus monétaires qu’ils génèrent.

  • Inconvénients : il faut chiffrer les cash-flows futurs et trouver le taux d’actualisation qui permet de connaître avec justesse la valeur présente d’un flux futur. Ce travail est plus technique, moins aisé, que celui  des autres approches.
  • Avantage : les forces et les faiblesses particulières de la société étudiée sont prises en compte ainsi que le niveau de risque pris par l’investisseur.

Il convient de préciser que le prix n’est pas la valeur, ces approches donnent seulement des arguments au négociateur…

 

 

Les actualités du Club BDN

Recommandations
Pour signaler vos recommandations, veuillez remplir le formulaire dédié
http://goo.gl/J73MS3 et nous l’envoyer à bdn@club-bdn.com
N’hésitez pas également à contacter le secrétariat du Club BDN au +33 1 82 52 14 37.
A vos agendas !
Notez, dès à présent, les dates des prochaines réunions du Club :Réunions mensuelles BDN à 18h30 au Cercle Suédois,
242, rue de Rivoli, Paris 1er
  • Mercredi 18 novembre 2015
  • Mercredi 9 décembre 2015
La soirée s’est poursuivie par l’habituelle séance de networking.
Nous vous donnons rendez-vous le 18 novembre pour la prochaine réunion mensuelle !

 

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com
Pour voir toutes les photos de la réunion du Club BDN du 14 octobre, cliquez ici.

Excellente réunion de rentrée à laquelle nous furent nombreux à participer dans une ambiance particulièrement détendue.

regus-logo

Après un tour de salle dynamique durant lequel chacun a pu se présenter, ce fut le tour des responsables de Regus qui ont pu présenter le partenariat établi avec le Club. Celui-ci nous permettra d’utiliser de temps en temps des salles de réunion des différents centres que nous pourrons ainsi découvrir. En dehors d’un rapport privilégié avec eux, nous avons désormais aussi accès à leur programme de recommandations qui reverse 5% de la facture annuelle prescrite. Nous vous transmettrons rapidement une information plus complète.

Pendant la deuxième partie de la soirée consacrée au networking, de nombreux contacts ont été établis, un grand nombre de recommandations enregistrées et 3 nouveaux membres confirmés (une entreprise et deux cotisations individuelles).
Surtout, il semble clair que le club continue à se professionnaliser et que nous allons continuer à proposer des réunions thématiques et dès 2016 une intégrant les différentes compétences des membres du Club et permettant à toute entreprise nous soumettant une problématique de trouver une solution complète.

C’est avec enthousiasme que nous vous donnons rendez-vous à la prochaine réunion le mercredi 14 octobre.

Amicalement,

L’équipe du Club BDN


Les actualités du Club BDN

Recommandations
Pour signaler vos recommandations, veuillez remplir le formulaire dédié
http://goo.gl/J73MS3 et nous l’envoyer à bdn@club-bdn.com
N’hésitez pas également à contacter le secrétariat du Club BDN au +33 1 82 52 14 37.
A vos agendas !
Notez, dès à présent, les dates des prochaines réunions du Club :

Réunions mensuelles BDN à 18h30 au Cercle Suédois,
242 rue de Rivoli Paris 1er

  • Mercredi 14 octobre 2015
  • Mercredi 18 novembre 2015
  • Mercredi 9 décembre 2015
Réunions Experts BDN
  • Sur « l’Optimisation » : jeudi 29 octobre à 8H30
  • Sur « l’International » [dates à confirmer]

La soirée s’est poursuivie par l’habituelle séance de networking.
Rendez-vous le 14 octobre pour la prochaine réunion ! Un photocall sera proposé aux membres BDN lors de la prochaine réunion en octobre, comme nous l’avions fait au premier semestre.

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com

Pour voir toutes les photos de la réunion du Club BDN du 9 septembre, cliquez ici.

 

 


Serge-Loyauté

 

Embellissez votre communication avec des photos professionnelles !

 

Vous avez apprécié le photocall lors de notre réunion au Cercle Suédois ?

Alors n’hésitez plus, faites faire votre portrait corporate en bénéficiant de conditions préférentielles réservées aux membres BDN !

Optez pour des photographies professionnelles, expressives et de qualité, reflétant les valeurs de votre entreprise sur les réseaux sociaux, votre brochure institutionnelle, votre plaquette commerciale, votre site internet !

Travaillant avec la lumière pour un style naturel, Serge Loyauté-Peduzzi vous propose de réaliser votre portrait et celui de vos équipes. Sur demande, une maquilleuse professionnelle et une consultante en image pourront intervenir pour vous permettre d’être au top ! Vous trouverez sur le lien suivant un extrait de son book Portraits Entreprises : http://club-bdn.com/?p=2407.

Les tarifs préférentiels sont réservés aux membres BDN et sont dégressifs, selon le nombre de participants par demi-journée. Plus vous serez nombreux, plus vous bénéficierez d’un tarif attractif ! Par exemple, à partir de 99€ht/photo s’il y a plus de 10 participants inscrits.

Parmi les photos brutes présélectionnées que vous recevrez, vous pourrez choisir la photo que vous préférez ; elle sera ensuite finalisée et vous sera livrée en haute définition.

Les tarifs incluent les prises de vues, l’editing, la post-production et la cession des droits d’utilisation, et varient selon le nombre de participants sur une demi-journée.

Merci de faire part de votre intérêt et de vos disponibilités aux dates suivantes, via le lien doodle : http://doodle.com/c9taxpqaqhwvg9br, en indiquant votre nom complet, afin de déterminer une date ou deux dates pour grouper les shootings et pouvoir vous proposer ces tarifs préférentiels. Vous pouvez indiquer dans les commentaires si vous souhaitez aussi un maquillage professionnel et/ou un conseil en image.

 

Avec Serge Loyauté-Peduzzi, osez la photo professionnelle !


La réunion mensuelle du Club BDN s’est déroulée le mercredi 10 juin dernier dans le fameux salon Rouge du Cercle Sédois
La soirée a débuté par l’habituel tour de table : chaque invité disposant de 30 secondes pour se présenter ; les entreprises membres bénéficiant d’une minute.
Le duo composé par Maria-Jésus Tovar-Rojas et Arnaud Winther a exposé les modalités de la « libération de l’entreprise ». Cette innovation de management de l’entreprise a captivé l’attention de toute la salle.

Libération de l’Entreprise par Maria-Jésus Tovar-Rojas (MJ Conseil RH) et Arnaud Winther (AWPerformances)

Aujourd’hui, 80% de nos organisations, publiques et privées, sont basées sur un modèle hiérarchique fort.
Qu’il soit pyramidal, « command & control », ou matriciel, « predict & control » – avec le règne des ERP type SAP et des procédures pour tout, ce modèle hiérarchique déresponsabilise et démotive l’ensemble des salariés et nuit ainsi gravement à la compétitivité de nos entreprises.Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 11% de salariés engagés, 61% de désengagés et 28% activement désengagés en France (GALLUP 2013).

Certaines organisations optent pour un modèle collaboratif. Mais ce dernier conduit souvent à des non-décisions ou à un consensus mou. Il débouche généralement à un retour du pouvoir hiérarchique. Les salariés se sentent alors trahis et manipulés et se désengagent à leur tour.

Fatalité ?
Il semblerait que non. Certaines entreprises auraient trouvé un remède : « l’Entreprise Libérée ».

Pour y parvenir, les entreprises remettent la confiance au cœur de leur fonctionnement. Elles combinent souci du développement et de l’autonomie de leurs salariés (une GPEC adaptée) et simplification de leurs processus (par le Lean Management). Chacun est alors libre et responsable d’entreprendre toute action qu’il estime être la meilleure pour la vision de l’entreprise (Isaac GETZ « Liberté & Cie »).

Pas de management, ou si peu… Dans les « Entreprises libérées » le modèle managérial est atypique.
Comme dans toutes les entreprises pratiquant l’agilité, on ne parle d’ailleurs pas de manager ou de chef de projet mais de servant leader. Un leader au service de son équipe et non l’inverse. L’entreprise est organisée en équipes autonomes appelées « autonomous squads ». Ces équipes décident elles-mêmes de leur modèle d’organisation et possèdent une large autonomie.

Ces entreprises sont dynamiques, agiles, innovantes et renouent avec la croissance.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Maria-Jésus Tovar-Rojas – maria-jesus@mjconseil-rh.com

Arnaud Winther – arnaud.winther@awperformances.com

Les actualités du Club BDN

Recommandations
Pour signaler vos recommandations, Bénédicte Brunet, coordinatrice du Club est à votre disposition. N’hésitez pas à la contacter !
Bénédicte BRUNET
Coordinatrice du Club BDN
Mobile : +33 7 60 35 71 64
Email :benedicte@club-bdn.com

Vous pouvez également renseigner vos recommandations en téléchargeant le formulaire dédié : http://goo.gl/J73MS3.

Nos PS recherchent
Nous vous communiquons ci-dessous la liste des comptes auxquels nos prestataires de services souhaiteraient être mis en relation. N’hésitez pas à nous contacter pour toute éventuelle mise en relation.

DOCSIDE cherche

> DIOT Immobilier Courtage & Solutions
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

> HUMANIS
Société d’assurance , groupe de protection sociale
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

> GUINOT SAS
Institut ( Produits de beauté )
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

Serge LOYAUTE-PEDUZZI cherche

> Le DG ou le directeur de la communication de la société EQUATOUR EVENTS, organisatrice de congrès professionnels
> Jean-Marie HUBERT, Président de la société TOP CONGRES (Groupe SPAT), organisatrice de congrès professionnels

SYSTEMIK cherche des personnes qui veulent :

> faire ou refondre leur site web,
> organiser un événement à Paris.

A vos agendas !
Notez dès à présent les dates des prochaines réunions du Club :

Réunions mensuelles BDN à 18H30 au Cercle Suédois,
242 rue de Rivoli Paris 1er

> Mercredi 8 juillet 2015
> Mercredi 9 septembre 2015
> Mercredi 14 octobre 2015

Réunions Experts BDN [dates à confirmer]

> Septembre sur « l’Optimisation »
> Octobre sur « l’International »

La soirée s’est poursuivie par l’habituelle séance de networking.
Rendez-vous le 8 juillet pour la prochaine réunion !

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com

 

Pour voir toutes les photos de la réunion du Club BDN du 10 juin, cliquez ici.


La réunion mensuelle du Club BDN s’est déroulée le mercredi 10 juin dernier dans le fameux salon Rouge du Cercle Sédois
La soirée a débuté par l’habituel tour de table : chaque invité disposant de 30 secondes pour se présenter ; les entreprises membres bénéficiant d’une minute.
Le duo composé par Maria-Jésus Tovar-Rojas et Arnaud Winther a exposé les modalités de la « libération de l’entreprise ». Cette innovation de management de l’entreprise a captivé l’attention de toute la salle.

Libération de l’Entreprise par Maria-Jésus Tovar-Rojas (MJ Conseil RH) et Arnaud Winther (AWPerformances)

Aujourd’hui, 80% de nos organisations, publiques et privées, sont basées sur un modèle hiérarchique fort.
Qu’il soit pyramidal, « command & control », ou matriciel, « predict & control » – avec le règne des ERP type SAP et des procédures pour tout, ce modèle hiérarchique déresponsabilise et démotive l’ensemble des salariés et nuit ainsi gravement à la compétitivité de nos entreprises.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 11% de salariés engagés, 61% de désengagés et 28% activement désengagés en France (GALLUP 2013).

Certaines organisations optent pour un modèle collaboratif. Mais ce dernier conduit souvent à des non-décisions ou à un consensus mou. Il débouche généralement à un retour du pouvoir hiérarchique. Les salariés se sentent alors trahis et manipulés et se désengagent à leur tour.

Fatalité ?
Il semblerait que non. Certaines entreprises auraient trouvé un remède : « l’Entreprise Libérée ».

Pour y parvenir, les entreprises remettent la confiance au cœur de leur fonctionnement. Elles combinent souci du développement et de l’autonomie de leurs salariés (une GPEC adaptée) et simplification de leurs processus (par le Lean Management). Chacun est alors libre et responsable d’entreprendre toute action qu’il estime être la meilleure pour la vision de l’entreprise (Isaac GETZ « Liberté & Cie »).

Pas de management, ou si peu… Dans les « Entreprises libérées » le modèle managérial est atypique.
Comme dans toutes les entreprises pratiquant l’agilité, on ne parle d’ailleurs pas de manager ou de chef de projet mais de servant leader. Un leader au service de son équipe et non l’inverse. L’entreprise est organisée en équipes autonomes appelées « autonomous squads ». Ces équipes décident elles-mêmes de leur modèle d’organisation et possèdent une large autonomie.

Ces entreprises sont dynamiques, agiles, innovantes et renouent avec la croissance.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Maria-Jésus Tovar-Rojas – maria-jesus@mjconseil-rh.com

Arnaud Winther – arnaud.winther@awperformances.com

Les actualités du Club BDN

Recommandations
Pour signaler vos recommandations, Bénédicte Brunet, coordinatrice du Club est à votre disposition. N’hésitez pas à la contacter !
Bénédicte BRUNET
Coordinatrice du Club BDN
Mobile : +33 7 60 35 71 64
Email :benedicte@club-bdn.com

Vous pouvez également renseigner vos recommandations en téléchargeant le formulaire dédié : http://goo.gl/J73MS3.

Nos PS recherchent
Nous vous communiquons ci-dessous la liste des comptes auxquels nos prestataires de services souhaiteraient être mis en relation. N’hésitez pas à nous contacter pour toute éventuelle mise en relation.

DOCSIDE cherche

> DIOT Immobilier Courtage & Solutions
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

> HUMANIS
Société d’assurance , groupe de protection sociale
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

> GUINOT SAS
Institut ( Produits de beauté )
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

Serge LOYAUTE-PEDUZZI cherche

> Thomas BOLAC
Directeur du Marketing et de la Communication chez AT KEARNEY

> Stéphanie LARCHERON
Directrice de la Communication de la SOCIETE GENERALE

> Emmanuelle RAVEAU
Directrice de la Communication et du Marketing chez ERNST & YOUNG

SYSTEMIK cherche des personnes qui veulent :

> faire ou refondre leur site web,
> organiser un événement à Paris.

A vos agendas !
Notez dès à présent les dates des prochaines réunions du Club :

Réunions mensuelles BDN à 18h30 au Cercle Suédois,
242 rue de Rivoli Paris 1er

  • Mercredi 8 juillet 2015
  • Mercredi 9 septembre 2015
  • Mercredi 14 octobre 2015

Réunions Experts BDN [dates à confirmer]

  • Septembre sur « l’Optimisation »
  • Octobre sur « l’International »

 

La soirée s’est poursuivie par l’habituelle séance de networking.
Rendez-vous le 8 juillet pour la prochaine réunion !

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com

 

 


Le mercredi 08 avril s’est tenue la réunion mensuelle du club BDN dans le somptueux salon Rouge du Cercle Suédois. Au programme de la soirée : le traditionnel tour de table – chaque invité s’est présenté en 30 secondes -, suivi d’une intervention extérieure du Think Tank Les Ateliers de la Terre, d’un rappel sur le périple de l’Hermione et de la revue des actualités du Club.

Eric Bazin, co-fondateur des Ateliers de la Terre

Fondés en 2006 par Eric Bazin et George J. Gendelman, le think tank Les Ateliers de la Terre est un cercle de réflexion riche de neuf ans d’expérience dans la mise en relation d’acteurs concernés par les défis émergents du développement durable. Tout en acquérant chaque année une forte reconnaissance sur la scène internationale, Les Ateliers de la Terre rassemblent et sensibilisent au changement global de nos modes de vie et de gouvernance. Ce think tank œuvre pour la transformation des sociétés vers de nouveaux modèles de développement plus respectueux de l’Homme et de l’environnement dans les pays industrialisés et émergents.

La mission des Ateliers de la Terre se décline en plusieurs objectifs :

  • Animer la vie des idées sur le développement durable ;
  • Encourager l’innovation intellectuelle et produire de l’expertise pour enrichir la vision de long terme des décideurs ;
  • Engager une réflexion collective face aux grands défis et diffuser la compréhension des enjeux contemporains ;
  • Mailler les réseaux d’influence et mener des actions de lobbying auprès des décideurs ;
  • Favoriser la collaboration entre sphères publiques et privées et servir de canal de communication entre politiques, entreprises, experts et acteurs de la société civile ;
  • Valoriser les initiatives innovantes et favoriser le partage de bonnes pratiques.

Les réseaux des Ateliers de la Terre sont pluridisciplinaires et internationaux :

  • Organisations internationales ;
  • Entreprises multinationales et PME ;
  • Représentants gouvernementaux et responsables politiques locaux ;
  • Institutions scientifiques et académiques ;
  • Organisations Non Gouvernementales ;
  • Personnalités – Leaders d’opinion ;
  • Medias ;
  • Artistes, etc.

Ces « Planetworkers » se réunissent annuellement lors de notre événement majeur, la Global Conference, passerelle entre acteurs pour porter les réflexions engagées par Les Ateliers de la Terre. Force de propositions pour le changement, au-delà de la Global Conference, Les Ateliers de la Terre mettent en place chaque année des commissions de travail. Ces dernières réunissent des experts internationaux afin d’émettre des recommandations concrètes à l’attention des décideurs. Les avancées de leurs travaux sont présentées lors de petits déjeuners et conférences organisés à l’Hôtel de l’Industrie en partenariat avec la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale. Laboratoire d’idées, Les Ateliers de la Terre sont en outre sollicités ponctuellement pour l’organisation de conférences thématiques en France et à l’étranger et/ou l’élaboration de leur programme (Conférence RSE à Pointe-Noire, Foire de Châlons-en-Champagne, Sommet de la Terre à Rio). Le think tank développe aussi ses réflexions à travers la publication d’études thématiques ou de revues spécialisées (La Revue de la Terre).

Organisation de réunions thématiques
Dans le cadre des Commissions de travail dirigées par Les Ateliers de la Terre, des petits déjeuners et conférences sont organisées chaque mois à l’Hôtel de l’Industrie, en partenariat avec la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale.

La Xème édition de la Global Conference se tiendra cette année au Domaine de Chantilly, les 6, 7 et 8 juillet 2015
Inscriptions sur le site : www.globalconference2015.org
Tous les participants bénéficieront des avantages de la formation continue dans leur entreprise et se verront dès lors rembourser 50% des droits d’inscription fixés à 1 500 € et comprenant l’hébergement, la restauration ainsi que l’entrée aux conférences pendant trois jours.

Le LAB – Land of African Business – se déroulera, du 2 au 11 décembre 2015, à l’Hôtel de l‘Industrie – 75006 Paris pendant la COP 21.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Monsieur Eric BAZIN
Mobile : +33 6 27 94 52 01 / Tél : +33 1 41 34 21 68
40, rue Anatole France 92 300 Levallois-Perret
Email : eb@planetworkshops.org – Web : www.planetworkshops.org

Arnaud Leurent et Nathalie Aubin : Appareillage imminent de l’Hermione – La Fayette !

Célèbre navire de guerre français qui a accompagné la création des Etats-Unis d’Amérique, l’Hermione s’apprête à appareiller le 18 avril 2015 depuis Rochefort pour un périple transatlantique de 4 mois. Les escales prévues sont Las Palmas/Iles Canaries début mai avant de rejoindre la cote Est des Etats-Unis début juin avec des escales prévues à Yorktown, Mount Vernon, Alexandria, Annapolis, Baltimore, Philadelphie, New York, Greenport, Newport, Boston, Castine, Lunenburg/Halifax et enfin Saint Pierre et Miquelon, avant de regagner Brest le 10 août et de terminer son périple à Rochefort le 29 août.

Les étapes sur la Cote Est seront accompagnées de festivités sans précédent pour fêter le retour de la frégate de la liberté. Sur certaines escales, l’arrivée et le départ de l’Hermione seront accompagnés par des vieux gréements (TallShips America). Sont également prévues les visites de personnalités, françaises et américaines dont de nombreux ministres.

Il existe de nombreuses possibilités de participer à cette aventure : en tant que sponsor et/ou mécène, avec des places VIP le jour du départ (demain) mais aussi aux USA.

N’hésitez pas à consulter le site d’All Winds pour visualiser la vidéo et de vous rapprocher de Nathalie AUBIN pour plus de détails sur le voyage et les options de participations encore disponibles.

Pour plus d’informations, veuillez contacter : Nathalie AUBIN
naubin.international@gmail.com – 06 58 83 52 80
http://www.all-winds.com/hermione

Les actualités du Club BDN

Recommandations
Désormais pour signaler vos recommandations, Bénédicte Brunet, coordinatrice du Club est à votre disposition. N’hésitez pas à la contacter !

Bénédicte BRUNET
Coordinatrice du Club BDN
Mobile : +33 7 60 35 71 64
Email : benedicte@club-bdn.com

Vous pouvez également renseigner vos recommandations en téléchargeant le formulaire dédié : http://goo.gl/J73MS3.

Nos PS recherchent…
Nous vous communiquons ci-dessous la liste des comptes auxquels nos Prestataires de Services souhaiteraient être mis en relation. N’hésitez pas à nous contacter pour toute éventuelle mise en relation.

 – ALL WINDS cherche des contacts avec des fonds d’investissement.

DOCSIDE cherche

> DIOT Immobilier Courtage & Solutions
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

> HUMANIS
Société d’assurance , groupe de protection sociale
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

> GUINOT SAS
Institut ( Produits de beauté )
Direction services généraux, ou Marketing , ou communication

Serge LOYAUTE-PEDUZZI cherche

> Thomas BOLAC
Directeur du Marketing et de la Communication chez AT KEARNEY

> Stéphanie LARCHERON
Directrice de la Communication de la SOCIETE GENERALE

> Emmanuelle RAVEAU
Directrice de la Communication et du Marketing chez ERNST & YOUNG

SYSTEMIK cherche des personnes qui veulent :

> faire ou refondre leur site web,
> organiser un événement à Paris.

A vos agendas !
Notez dès à présent dans vos calendriers les dates des prochaines réunions du Club :

Réunions mensuelles BDN à 18H30 au Cercle Suédois,
242 rue de Rivoli Paris 1er

Mercredi 13 mai 2015
Mercredi 10 juin 2015
Mercredi 08 juillet 2015

Réunions Experts BDN [dates à confirmer]

Juin sur le thème « Finance »
Juillet « International »
Septembre « Optimisation »

La soirée s’est poursuivie par l’habituelle séance de networking.
Rendez-vous le 13 mai pour la prochaine réunion !

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com

 

Pour voir toutes les photos de la réunion du Club BDN du 08 avril 2015, cliquez ici.


Malgré l’affiche Chelsea-PSG, qui a éloigné du Cercle Suédois les fans de foot, la salle était pleine pour cette nouvelle réunion du Club BDN. La deuxième sous le nouveau format lancé le mois dernier, avec notamment une évolution des règles d’accès aux réunions mensuelles destinées à garantir la qualité du réseau et des apports d’affaires. Au menu de la séance : un tour de table ; un coup de projecteur sur KOWOK, le premier réseau social révélateur de talents artistiques ; la présentation de l’Hermione et la traditionnelle séance de networking.

Paul-Emile Cadilhac, fondateur de KOWOK

Consultant-expert en e-business spécialisé en e-commerce, j’ai notamment été directeur e-business du Printemps et directeur associé au Business Lab. Après la publication du livre L’e-merchandising, un atout pour l’e-commerce, qui a reçu le Grand Prix 2014 de l’Académie des Sciences Commerciales, j’ai décidé de lancer en juin 2014 KOWOK, un réseau social qui offre les mêmes fonctionnalités que Facebook. L’objectif est lui aussi identique : le site a pour vocation de partager du contenu, mais autour de l’art. A ce jour, KOWOK compte un millier d’artistes inscrits. Il rassemble des danseurs, des peintres, des photographes… Des artistes qui commencent à avoir une certaine notoriété et qui cherchent à étendre leur public, à bénéficier d’une plus grande visibilité. La plateforme est avant tout un lieu d’échange et de rencontre entre les artistes, qui reçoivent régulièrement les dernières actualités culturelles. L’inscription est gratuite.
La deuxième dimension du site est de faire se rencontrer les artistes découverts sur la plateforme et le public. Nous nous sommes donc entourés de créateurs d’événements pour organiser un premier show parrainé par Jean Becker, le 2 février dernier. L’événement a rassemblé 400 personnes. Nous avons aussi développé une application afin de les faire interagir et travaillons à de nouvelles applications pour diffuser les événements en live et en replay. L’objectif est d’enrichir le contenu et de permettre aux artistes d’utiliser les supports photo et vidéo ainsi créés pour présenter leur art.
Une nouvelle plateforme plus axée vers le public a récemment vu le jour.
Nous testons également ce mois-ci un nouveau format d’événement, dans une boîte de nuit. Le concept ? Un tremplin pour une vingtaine de jeunes artistes, qui se produiront devant le public dans le cadre de sélections. Un grand spectacle sera organisé début juin avec les candidats retenus.En 2015, KOWOK s’internationalise : nous cherchons des correspondants régionaux et internationaux pour faire vivre la communauté et gérer nos filiales. Notre ambition est en effet de devenir une plateforme de divertissement de référence à l’international. Nous n’avons pas vocation à être parisiano-parisiens ! Pour cela, il est essentiel d’intégrer les nouveaux usages dans notre manière de communiquer pour redonner du pouvoir au public. Nous devons être présents sur les ordinateurs, les tablettes, les smartphones… A ce titre, le nom que nous avons choisi est un atout. KOWOK est un terme qui n’a aucune signification, ce qui est beaucoup plus simple pour qui décide de s’internationaliser !Après avoir réalisé une première levée de fonds dans notre premier cercle famille/amis, nous sommes à la recherche de fonds d’investissements et d’industriels pour développer l’audience de KOWOK et viser l’international.

Pour plus d’informations, visitez  http://kowok.com/

Arnaud Leurent et Nathalie Aubin :
L’Hermione, une aventure humaine !

Célèbre navire de guerre français, l’Hermione a été en service de 1779 à 1793. C’est à son bord que le marquis de La Fayette a rejoint les insurgés américains en 1780. En 1997, l’association Hermione-La Fayette, présidée par Erik Orsenna, a lancé un grand chantier de reconstruction de la frégate d’origine, à Rochefort. Après la mise à l’eau en juillet 2012, le premier départ pour la haute mer a eu lieu en septembre 2014, avec un équipage majoritairement composé de volontaires, dont 1/3 de femmes et des jeunes. Le coup d’envoi de la grande aventure de l’Hermione sera donné le 18 avril depuis Rochefort. Point de départ de son périple, la frégate gagnera ensuite les Iles Canaries début mai avant de rejoindre la côte Est des Etats-Unis début juin avec des escales à Yorktown, Mount Vernon, Alexandria, Annapolis, Baltimore, Philadelphie, New York, Greenport, Newport, Boston, Castine, Lunenburg/Halifax et enfin Saint Pierre et Miquelon, avant de regagner Brest le 10 août.Nous avons eu la chance de visiter le bateau avec Annick et Nathalie, et avons été frappés par l’énergie qui s’en dégage et l’investissement des bénévoles, lesquels mettent leur quotidien entre parenthèses pendant 5 mois pour donner vie à cette traversée. Nous avons souhaité associer le Club à cette incroyable aventure humaine, car les nombreuses escales prévues pendant ce voyage (Les Iles Canaries, la cote Est des Etats-Unis, Saint-Pierre et Miquelon et Brest) offrent de belles possibilités de privatisations. Sans compter, que toute entreprise, selon son budget, peut investir dans l’association en contrepartie de visibilité. Les passionnés ont également l’opportunité de contribuer à la Fondation Hermione en tant que Mécène, bénéficiant d’abattements fiscaux. Une superbe opportunité à ne pas rater !!!

Ceux qui sont intéressés peuvent d’ores et déjà réserver leur 1er avril dès 18h30, date à laquelle nous organisons une soirée de présentation du projet sur la péniche du Cercle de la Mer, au pied de la Tour Eiffel. N’hésitez pas à parler du projet autour de vous : 2% seront reversés pour l’apport d’affaires, 3% pour la contractualisation.

Plus de détails, dont la vidéo projetée durant la présentation, sont accessibles sur le lien suivant. Et pour toute question, n’hésitez pas à contacter Nathalie AUBIN qui va coordonner la gestion des leads.

Pour plus d’informations, veuillez contacter : Nathalie AUBIN
naubin.international@gmail.com – 06 58 83 52 80
 http://www.all-winds.com/hermione

Après avoir évoqué les dernières actualités du Club, Arnaud a présenté la nouvelle coordinatrice BDN : Bénédicte Brunet est à la disposition des membres. Il a rappelé que les prestataires de services du Club seront désormais mis à l’honneur lors des réunions thématiques (6 par an, sur un format d’une demi-journée de travail). Les réunions mensuelles continuent sous leur nouvelle forme (une intervention extérieure, une présentation des actualités et la séance de networking). Le Club prévoit d’organiser une grande réunion annuelle, qui sera l’occasion de décerner le prix du meilleur apporteur d’affaires.

Nous vous communiquons ci-dessous la listes des comptes auxquels nos Prestataires de Services souhaiteraient être mis en relation.

Nos PS recherchent
Comme tous les mois, la soirée s’est poursuivie par la séance de networking. Rendez-vous le 8 avril pour la prochaine réunion !
Photos-réunion-BDN-11-03-2015

Pour cette deuxième réunion de l’année, le Club BDN inaugurait un nouveau format. Au programme : le traditionnel tour de table – désormais en 30 secondes par personne ; suivi d’une intervention extérieure et de la présentation des actualités du Club. Ce soir, le livre et le partage étaient à l’honneur, avec l’intervention de Dominique Pace, fondatrice et directrice de Biblionef.

Rencontre avec Dominique Pace, fondatrice et directrice de Biblionef

Fondée il y a 22 ans, Biblionef a vocation à apporter le livre et à développer la lecture à travers le monde. Ses cibles sont les enfants et les adolescents défavorisés qui vivent dans des pays où les systèmes éducatifs sont carencés et la pénurie de livres est considérable. L’idée de Biblionef est née dans la jungle du Surinam. A l’époque, je vivais avec un ambassadeur des Pays-Bas, aujourd’hui disparu : nous étions confrontés à la réalité d’enfants isolés, oubliés, dont le sort nous touchait beaucoup. Ces enfants allaient peu à l’école, n’avaient aucune perspective. Leur imaginaire était complètement verrouillé.

Aujourd’hui, on compte à travers le monde 250 millions de jeunes qui n’acquièrent pas les éléments de base en termes de lecture, d’écriture et de calcul, et près d’un milliard de personnes encore analphabètes. Comment leur donner une chance ? En leur apportant des livres. Mais pas de vieux livres dont personne ne veut plus. Des livres neufs, beaux, utiles, qu’ils reçoivent comme des cadeaux, une marque de respect. Des livres qui les font rêver et qui répondent à leurs envies. Des livres qui leur font découvrir et aimer la lecture et leur donnent l’envie d’apprendre.

Le nom de Biblionef et son logo sont porteurs de deux symboles : le livre, bien sûr, mais aussi le bateau. Deux symboles forts de découverte, d’ouverture, de développement, de liens entre les homme et les cultures. Mon compagnon était un grand navigateur. Nous avions rêvé ensemble d’un bateau à voile qui aurait embarqué dans ses flancs des cargaisons de livres et les aurait déversées de port en port.
Passionnés par le livre et le défi, nous étions animés d’un enthousiasme indestructible. Et il en fallait pour embarquer avec nous le monde de l’édition ! Il a fallu tout bâtir, tout construire. Je n’avais aucune expérience de la coopération internationale, mais j’avais des amis à l’étranger qui pouvaient m’aider à identifier des besoins, à monter des partenariats.
Vingt-deux ans plus tard, nous avons construit et équipé d’innombrables bibliothèques – scolaires, publiques, associatives – dans plus de 90 pays répartis sur tous les continents. Nous avons atteint des millions d’enfants à qui nous avons proposé des clés pour leur avenir.

La rencontre avec un livre peut changer la vie d’un enfant et, par notre action, nous en avons certainement sauvé des dizaines de milliers. Ce pouvoir du livre, j’en ai pris pleinement la mesure en 1995, lorsqu’un ami rwandais, pédiatre à Kigali, est venu me trouver 18 mois après le génocide. Il m’a demandé d’envoyer aux enfants de son pays des milliers de livres pour les « ramener dans le monde de l’enfance ». Le livre a indéniablement des vertus thérapeutiques : avec la lecture, on aide à sortir du silence, on efface les images qui hantent, on guérit des traumatismes…
Biblionef est aussi une véritable aventure aussi pour la francophonie car nous faisons vivre le livre et la langue française à travers le monde, partout où elle est aimée.. Nous transmettons une autre vision du monde. Notre champ d’intervention est très large.

Nombre d’éditeurs se sont engagés à nos côtés. Sans leur contribution fidèle, nous n’aurions jamais pu mener à bien cet ambitieux projet. Chaque année, ce sont en effet près de 150 000 livres neufs qui sont choisis pour chacun de nos 30 à 40 projets à destination de différents pays. Depuis les débuts de Biblionef, nous avons distribué près de 3,5 millions de livres.

Nous intervenons aujourd’hui dans 92 pays, sur tous les continents. Nos besoins ? Trouver des financements !

Pour plus d’informations, visitez www.biblionef.com
Contact : Dominique Pace
dominique.pace@biblionef.com
+ 33 1 43 40 76 10

 

Arnaud Leurent : l’actualité du Club BDN

J’en profite pour rappeler deux choses en relation avec l’intervention de Dominique Pace. Tout d’abord, les apporteurs d’affaires peuvent reverser leurs commissions aux associations de leur choix. Par ailleurs, les entreprises bénéficient d’une réduction d’impôt égale à 60 % des versements effectués au profit d’associations (loi Aillagon).

Le Club BDN a été créé il y a bientôt 5 ans. C’est avant tout un club d’apporteurs d’affaires. Notre souhait de départ était de nous doter d’un outil efficace pour développer notre réseau, pour apporter des solutions. Dans la culture réseau, on apprend toujours : on cherche un emploi, des partenaires, des clients, des fournisseurs… Personne n’est apporteur d’affaires professionnel. Mais cela peut être un bon complément. Le Club fonctionne comme un cercle de confiance : nous organisons la mise en relation, la facturation, le paiement ; nous gérons le suivi. Le Club agit comme tiers de confiance et suit les recommandations jusqu’au paiement. Tout est transparent : un contrat est signé entre les parties, l’apporteur d’affaires touche un pourcentage, une partie est conservée par le Club pour assurer les frais de fonctionnement. Le Club prévoit en 2015 un budget annuel en hausse d’environ 20%.

Pour 2015, nous avons décidé de revoir le format des réunions. Les présentations des prestataires de services en 10 minutes n’étaient pas toujours adaptées lorsqu’il y avait beaucoup de monde. Nous avons décidé de nous centrer sur l’échange en augmentant le temps dévolu au tour de table, pour favoriser le networking.

Nous organiserons 10 réunions par an ainsi que 6 réunions ateliers experts sur des thématiques dédiées (finance, RH, international…) et proposerons à nouveau le guide des prestataires de services. Pour faciliter les relances, nous distribuerons les copies des cartes de visite de tous ceux qui ont assisté à la réunion. Nous souhaitons aussi développer l’accès à des formations à l’apportariat d’affaires.

Nous allons également renforcer la sélection pour intégrer le Club (et y rester!). Les invités pourront assister gratuitement à une réunion. Au-delà, ils devront s’inscrire. La cotisation pour être apporteur d’affaires (généralement remboursée dès la première recommandation) passe de 200 à 250 € HT. Mais nous restons le Club le moins cher de France !

Pour les prestataires de services, il ne suffira plus d’être coopté. Les prestataires devront avoir un comportement exemplaire. Leur cotisation est définie en fonction du chiffre d’affaires. Ils bénéficieront d’une belle visibilité sur le blog et le site du Club BDN, ainsi que d’une palette d’outils et de formations aux pitchs.

Nous donnerons chaque mois le nombre de recommandations (au mois et en cumulé).
En janvier, 17 recommandations ont été faites au sein du club BDN.

Montre CALIFORNIA MATWATCHESComme l’an dernier, un concours récompensera le meilleur apporteur d’affaires de l’année. Il se verra remettre à la fin de l’année une montre « California » offerte par MATWATCHES qui est cette année encore partenaire du Club BDN.

Pour plus d’informations, visitez club-bdn.com

 

La réunion s’est poursuivie autour d’un verre de vin. Rendez-vous le 11 mars pour la prochaine réunion et d’ici là… Bonnes recommandations !

Nous vous rappelons que le Club recherche un coordinateur présent à toutes les réunions et disponible au téléphone pour suivre les recommandations. N’hésitez pas à solliciter les membres de votre réseau !

Photos_Reunion_BDN_11.02.2015 2